Pour plus de connexions, suivez ces 3 conseils !

Le réseautage est pratiquement un « art » me disent certains.

En fait, je n’en sais rien car pour moi c’est pratiquement « inné ».
Mais je sais qu’il n’est pas évident pour tout le monde de se rendre à des soirées, à des évènements où rencontrer d’autres personnes. Mais une fois sur place, que faire pour que les présents s’intéressent à moi sans tomber dans le « moi, je … » qui sera vite rébarbatif.
menJ’y reviendrai certainement dans un article plus complet mais voici 3 conseils qui vont aider les introvertis à tisser des liens lors d’un séminaire, d’un apéro, d’un « Business Club Café« , ;-).

1. Poser une première question « excitante »
Même si tous les participants à un salon désirent rencontrer de nouveaux contacts, ce qui est le plus aimé pour chacun c’est de « parler de soi ». Pourquoi ? tout simplement imaginez-vous en train de parler de vous, n’êtes-vous pas plus détendu que lorsque vous abordez un sujet inconnu ?
Aussi, pour que votre interlocuteur vous parle de lui, il faut lui poser une question qui va lui en donner envie et l’exciter au plus haut point. N’abordez-pas les personnes par un « comment çà va ? » ou « ah vous êtes là aussi ? » qui ne vous donnera que des réponses sans intérêt. Mais abordez ces interlocuteurs avec une question ciblée sur eux: « j’ai vu que vous aviez lancé un nouveau site, comment çà se passe ? », « quoi de neuf depuis que nous nous sommes vus ? ».
Il faut donner envie aux personnes de parler d’eux, vous les passez ici à un interrogatoire qui va vous donner des éléments pour « rebondir » dans la discussion.

2. Soyez plus « intéressé » qu’ « intéressant »
On revient ici sur le « moi, je … », ce qui intéresse les autres ce n’est pas vous ce sont eux !
Vous ne devez donc pas parler de vous, mais les laissez parler d’eux … Mais attention, pas en les laissant placer leur discours et en aquiesçant juste par des « oui », « ok », « d’accord » mais en participant à leurs propos, en les enrichissant. De cette manière, vous leur montrer que vous les écoutez réellement et non pas juste pour « faire plaisir ».
Et attention, car votre intérêt ne passe pas que par vos mots mais aussi par vos gestes. Est-ce que vous regardez la personne dans les yeux ? ne croisez pas les bras … Je vous invite à aller lire cet article qui en dit plus sur le « non-verbal ».
Concentrez-vous sur l’autre, plutôt que sur vous même !

3. Soyez précieux !
Il y a des personnes que je rencontre quasiment à tous les évènements, est-ce une perte de temps pour moi ? Absolument pas, car elles sont « précieuses » à mes yeux. C’est à dire qu’à chaque fois que je parle avec elles, j’apprends ! Et donc, il faut que je leur rende la pareille pour trouver grâce à leurs yeux. Que ce soit en fournissant mes services, en les aidant dans leurs différentes démarches, ou en devenant leur client ! 😉
« Ah oui, mais moi j’ai besoin de rien » ( ce qui m’étonnerait ), « je n’ai rien à proposer » ( ce qui m’étonnerait aussi ! ), sont des remarques que l’on me fait généralement. Si vous n’avez rien, vous avez surement un réseau, des contacts qui pourraient être intéressés par ce que propose votre interlocuteur. Par exemple, j’utilise déjà les services de SG Auto-Répondeur, mais quand je rencontre Sébastien Gourrier ( l’un des fondateurs de ce service ), j’ai plaisir à discuter avec lui …. et lui sait que je vais parler de lui à mes connaissances.

Si vous suivez ces 3 conseils, vous allez devenir progressivement une personne qu’il faut avoir dans son réseau et avec qui il faut donc entrer en contact.

Réseauter, c'est ... partager !

Olivier Jadzinski

un peu de bio pr remplir le truc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire plus :
Avez-vous un look pour réseauter ?

Ne vous inquiétez pas , je ne vais pas vous faire un remake de "Nouveau Look pour une Nouvelle Vie"...

Fermer