Le Langage corporel est important pour réseauter

gestes-langagePar moment, sur Réseauter, vous trouverez du contenu adapté de sites étrangers. Cela sera toujours spécifié, avec un lien vers l’article original, car nous considérons que la paternité d’un article est essentiel, et sert également au réseautage.

Aujourd’hui donc, un billet adapté du site du blog Sidekick, qui va vous apprendre que le langage corporel est un élément important du réseautage.

Les conseils qui suivent vont vous permettre notamment :
– de comprendre ce que les gens pensent vraiment ( pas ce qu’ils disent ),
– de repérer des indices non-verbaux qui indiquent le calme, la nervosité, le niveau de confiance,
– d’utiliser le langage non-verbal pour vous donner plus de confiance, construire des relations fortes et ainsi vous permettre de vous sentir plus à l’aise.

Cela peut laisser craindre de devenir psychopathe en étudiant chaque geste des personnes que l’on rencontre mais ce n’est pas le cas.
Vous ne retrouverez ici que des conseils mais ne se tenir qu’à ses conseils ne vous mènera à rien, tout étant dépendant des circonstances dans lesquels un geste est réalisé. Mais vous allez vous rendre que certains « actes » sont le signe de certains « sentiments ».
Mais avant d’aller plus loin, une petite question pour tester vos connaissances en matière de langage du corps:
quelle partie du corps reproduit le plus fidèlement ce que ressent une personne ?
au choix donc:
– A. Les Pieds,
– B. Les Mains,
– C. Les Yeux

Ne trichez pas pour répondre, c’est juste un test entre vous et moi !
Réfléchissez, ne trichez pas, il n’y a rien à gagner de toute façon. Et la suite de l’article ne dépend pas de votre réponse.
C’est bon vous avez une réponse, est-ce la bonne ?

La majorité des personnes ne trouvent pas la bonne réponse qui est A. Les Pieds.
En effet, nos pieds sont les plus réactifs aux pensées inconscientes car ils sont liés au cerveau limbique. Petit rappel de biologie, notre cerveau est divisé en 3 parties que voici:

cerveau

Notre cerveau contrôle tous nos comportements, que ce soit pour aller aux toilettes ( reptilien ), lorsque nous avons le coeur brisé ( limbique ) ou quand nous devons décider à quel moment envoyer un e-mail ( neo-cortex ).
Mais il faut savoir que notre esprit ne se contente pas d’influencer nos actions, la réciprocité est aussi vraie: notre corps peut contrôler notre esprit.

2 ASTUCES POUR AUGMENTER LA CONFIANCE EN SOI ET ETRE MOINS STRESSE(E)

Imaginez la situation suivante:
Vous êtes un jeune entrepreneur qui devait présenter votre projet à des futurs investisseurs. Vous leur avez déjà montré ce que vous vouliez faire mais ils n’ont pas accroché au concept. Cependant, vous avez une nouvelle chance de les convaincre que votre idée est celle dans laquelle ils doivent investir, vous avez 10 minutes pour cela.
Dans quel état vous trouvez-vous ?
Stressé(e), les mains moites, une boule au ventre, le coeur qui bat très vite ?
Pourtant, ce n’est pas votre peur qui doit transparaitre mais bel et bien une image de confiance en vous. Comment y arriver ? Très simplement, vous allez voir:

1. Le sourire
Dans la situation décrite, c’est évident la dernière chose à laquelle nous pensions, sourire. Pourtant, le fait de sourire pendant une minute va vous permettre de reprendre le dessus sur la situation. En effet, « The Journal of Psychological Science » a publié une étude indiquant que le fait de sourire réduit le stress.

2. Devenez un super héros pendant 2 secondes !
Dans une des videos de TED qui est les plus vues, Amy Cuddy explique que certaines positions que nous prenons peut améliorer notre confiance et diminuer notre stress. ( la video est ci-dessous et si vous ne parlez pas anglais, vous pouvez activer les sous-titre dans une des 44 langues disponibles ):

Une des postures dont il question dans la video ci-dessus est celle de « WonderWoman ». Petite précision pour ceux qui ne sauraient pas de qui il est quesion, « Wonderwoman » est une héroïne de série télé des années 70/80.

wonder-woman

Les 2 petits exercices mentionnés précédemment sont extrêmement simples à faire et permettent de reprendre le dessus dans la situation de stress décrite. Ce ne sont que 2 exemples qui montrent que votre subconscient contrôle votre corps et réciproquement.

LES ASTUCES D’UN AGENT DU F.B.I

Joe Navarro a écrit « Ces Gestes Qui Parlent à Votre Place: Les Secrets du Langage Corporel » qui détaillent de nombreuses situations et leurs conséquences. Il a travaillé durant 25 ans comme agent du contre-espionnage au FBI et dans le domaine de l’évaluation comportementale.
Voici donc 9 conseils issus de l’ouvrage mentionnée,: 4 pour donner plus de confiance et 5 situations à éviter qui l’inconfort.

(SE) DONNER PLUS DE CONFIANCE

1. Joindre les doigts
Utilisé par les grands leaders comme Donald Trump, Kevin O’Leary ( deShark Tank), and George Soros ( milliardaire américain ), le fait de joindre les doigts de la main gauche à ceux de la main droite donnent de la force à vos propos.

joindre-doigts

2. Pouce(s) vers le haut
pouce-poutineJoe Navarro l’indique dans son livre: quand un critique lève son pouce vers le haut, cela signifie qu’il a apprécié le livre ou le film qui lui a été présenté.
Souvent, les dirigeants croisent leurs doits mais s’arrangent pour avoir leur pouce libre et ainsi donner cette idée que leurs propos sont « bons ».

 

3. Pieds dans la bonne direction
Comme indiqué dans l’introduction, ce sont nos pieds qui en disent le plus sur nous. Aussi, quand vous parlez avec quelqu’un, arrangez-vous pour que ceux-ci soient tournés vers la personne en question. Et regardez les interlocuteurs avec qui vous discutez, vous vous rendez compte que bine souvent avant de prendre congé de vous, un pied a déjà pris la poudre d’escampette en se tournant dans une direction qui n’est pas la vôtre.

pieds-fuyants

A l’inverse, une personne intéressée par ce que vous lui dîtes aura ses pieds en votre direction

pieds-amis

Une simple observation des pieds permet donc de savoir si une personne est mal à l’aise, si elle est intéressée par ce qui lui est dit ou si elle souhaiterait être ailleurs.
Attention, cependant à ce jugement qui peut s’avérer trop hâtif.

4. Asseyez vous convenablement
La façon dont une personne est assise en dit beaucoup sur son intérêt. Combien de fois par exemple dit-on à un adolescent de s’asseoir convenablement. On sait que c’est une période rebelle et le fait de ne pas faire comme tout le monde lui sert à s’affirmer. Mais un être avachi sur un fauteuil peut donner un discours des plus intéressants, il y a de fortes chances qu’il perde son auditoire.

A EVITER

1. Se toucher le cou ou le visage
Ces gestes sont le pendant adulte du « sucer son pouce » de l’enfant.
Quand nous sommes mal à l’aise, nous cherchons à nous rassurer et qui mieux que nous peut le faire. Le fait de se toucher permet de se « pacifier ».

toucher-visage

En fait, c’est notre cerveau qui envoie des informations à notre corps pour stimuler les terminaisons nerveuses. Ce a libère alors de l’endorphonine, qui a pour effet de nous calmer.
Ainsi, une personne qui touche son cou ou ses vêtements démontre un sentiment d’insécurité, c’est notamment le cas de certains femmes qui assises touchent le sac posé sur leurs genoux.

2. Le Nettoyage des Mains
Un autre élément « pacificateur », le fait de poser, assis, ses mains sur ses jambes.

laver-main

Ce « geste » a 2 intérêts:
– il permet de sécher les mains moites,
– il « pacifie » notre esprit par la simulation des terminaisons nerveuses.

3. Le croisement des pieds
Quand Joe Navarro interrogeait des criminelles, il regardait leurs pieds.
S’il voyait que l’individu qui lui faisait face croisait les pieds lorsqu’une question lui était posé, c’est que Joe était donc dans la bonne direction et qu’il devait donc pousser son interrogatoire dans la même direction.

croiser-pieds

Le croisement des pieds est comme si vous fermiez le coffre d’une banque … et donc forcément ce qui y est est très précieux !

4. Croiser les bras
C’est un geste que l’on fait lorsqu’on désire prendre ces distances envers une situation qui nous déplait, une personne qui ne nous intéresse pas. Par ce geste, nous nous recroquevillons sur nous même et montrons notre désintérêt.

croiser-bras

5. Se pincer les lèvres
pincer-levresCe mouvement fait même disparaître les lèvres de certains, montrant ainsi qu’ils sont mal à l’aise dans une situation, face à des accusations.

Ne soyez pas à l’affût de chaque situation, mais essayez d’analyser de temps en temps quelques postures, et votre réseautage ne pourra en être que meilleur.

Si le langage du corps et le décodage du non verbal vous intéressent, je ne saurai trop vous conseiller le livre de Joe Navarro, Expert au FBI, « Les gestes qui vous trahissent » ainsi que la lecture du blog « Le Décodeur du Non Verbal » de Romain Collignon.

Réseauter, c'est ... partager !

Olivier Jadzinski

un peu de bio pr remplir le truc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire plus :
Réseauter, c’est avoir du piston ?

Il est vrai qu'il y a quelques années, on entendait parler de "piston", alors que désormais on dit plutôt "il

Fermer